Le sucre, addiction ou nécessité vitale? luxoterra à amiens et saint quentin vous en dit plus
Bons plans et Actualités,  Conseils Santé,  Non classé

« Dis, pourquoi le sucre est il aussi……? »

Vous n’avez jamais craqué devant des pâtisseries ou des bonbons ? Vous n’avez jamais eu envie d’un soda frais lors d’une journée d’été harassante ? Vous ne vous êtes jamais rués sur une pâtisserie suite à une situation de stress importante ?

Les méfaits des aliments sucrés sont connus : surpoids, caries, diabète… Cette mauvaise réputation est d’ailleurs un peu exagérée car les sucres sont également les carburants de notre organisme.

Mais il devient quoi le sucre dans l'organisme ?

Voici une courte vidéo trés bien faite par sydo pour Cédusucre qui résume trés bien l’évolution du sucre et ses apports énergétiques nécessaires à l’ensemble des cellules du corps. Vous pouvez la retrouver sur notre chaîne Youtube.

Pour ceux qui veulent poursuivre avec un peu de lecture....c'est par ici !

Les glucides forment une famille qui se compose de molécules très différentes. Leur principale mission est d’approvisionner l’organisme d’énergie nécessaire à son fonctionnement. C’est en quelque sorte le carburant de nos cellules. Par exemple, le glucose permet aux muscles de se contracter qu’il s’agisse d’un mollet de marathonien ou de votre index qui vient de cliquer sur la souris d’ordinateur pour arriver sur cette page.

Le glucose est également essentiel à notre cerveau grand consommateur d’énergie.  Le glucose, s’il n’est pas stocké sous forme de glycogène, sera dégradé afin d’apporter de l’énergie directement utilisable par la cellule.

La concentration de glucose dans le sang est appelée glycémie. Les valeurs normales de la glycémie à jeun vont en moyenne de 0,8 g/l à 1,2 g/l. Après le repas, le taux de glycémie augmente pendant une à deux heures, sans dépasser 1,6 g/l puis revient aux valeurs de base dans les deux heures qui suivent. Certains aliments déchargent leur énergie plus ou moins vite dans l’organisme. C’est ce qu’indique l’index glycémique. Plus l’aliment libère rapidement de l’énergie, plus son index glycémique est élevé.

Luxoterra vous dit tout sur le sucre
Les différents types de sucre:
  • les monosaccharides: glucose, fructose, mannose, galactose,
  • les disaccharides: saccharose, maltose et lactose,
  • les polysaccharides: amidon, inuline et glycogène.

Les produits ayant une saveur sucrée (sodas, confiseries, pâtisseries) sont riches en disaccharides. Ce sont des sucres rapides car ils se transforment facilement en glucose après ingestion. Ils sont fortement énergétiques, mais faiblement nutritifs.

Pour aller plus loin encore ! (pour les férus 😉 )

Les monosaccharides:

Les monosaccharides sont les glucides les plus simples, constitués d’une seule molécule et ne sont pas hydrolysables.

On les distingue également selon le nombre d’atomes de carbone dans leur structure chimique. Ils ont tous la même formule chimique (Cn(H2O)n), mais des configurations différentes.

  • Glucose : présent naturellement dans l’organisme. Pouvoir sucrant < saccharose (sucre de table).
  • Fructose : présent à l’état naturel dans les fruits et le miel. Il est également fabriqué en industrie comme agent sucrant. 

(Le fructose et le diabète : chez la personne diabétique, le fructose provoque une réponse glycémique moins importante que le sucrose (sucre de table))

  • Mannose : une structure moléculaire en image inversée du glucose.
Luxoterra vous dit tout sur le sucre
Les disaccharides:
Le sucre dans tout ses états chez luxoterra

Composé provenant de la condensation de deux sucres simples (monosaccharides)

  • Saccharose : une molécule de glucose unie à une molécule de fructose. C’est la forme de transport des glucides chez les végétaux et parfois sous forme de réserve (betterave, canne à sucre, érable).
  • Maltose : glucides formés principalement au cours de la digestion de l’amidon. Ce sucre est constitué de deux molécules de glucose
  • Lactose :  un diholoside, c’est-à-dire un sucre complexe composé de l’association de deux sucres simples, le glucose et le galactose. Sa fonction : le lactose est rencontré en forte concentration dans le lait des mammifères et confère un apport nutritionnel et énergétique important. En effet, dans le tube digestif des nourrissons, il est converti en glucose et en galactose grâce à l’enzyme β-galactosidase (une lactase), molécules qui seront absorbées séparément.
Le sucre dans tout ses états chez luxoterra, centre de luxopuncture et de réflexologie plantaire à amiens et St quentin.
Les polysaccharides:

Sucres complexes constitués par un processus de transformation d’un monomère (molécule libérée lors de l’hydrolyse) en polymère. La macromolécule glucidique est formée par enchaînement d’un grand nombre de sucres élémentaires.

  • Amidon: substance constituée par l’enchaînement d’un grand nombre de molécules de glucose.
    Dans la nature: l’amidon constitue la principale réserve de sucre chez les végétaux, présente à l’intérieur des racines, des tubercules et des graines.
    Dans notre organisme: l’intérêt de l’amidon réside dans ses capacités nutritionnelles en tant que glucide. Sa dégradation au niveau de l’intestin se fait lentement et libère du glucose qui est une des sources essentielles de l’énergie pour l’organisme. D’autre part, sa dégradation se faisant de manière rythmique et irrégulière, elle présente un intérêt supplémentaire pour l’organisme.
  • Inuline: chez de nombreux végétaux, c’est un mélange de polysaccharides (sucres simples de type fructose liés entre eux). Dans notre organisme:à la différence de l’amidon, l’inuline n’est pas digestible par les enzymes de l’intestin humain et est considérée comme une fibre alimentaire soluble. L’inuline atteint donc le côlon intacte, où elle est utilisée par la flore intestinale qui la métabolise. 
  • Glycogène: formé d’une très longue chaîne associant des molécules de glucose sous laquelle les glucides sont stockés dans l’organisme. Le glycogène est décomposé en molécules de glucose lorsque le corps a besoin d’énergie. Substance présente dans le foie, où elle constitue une réserve destinée à se transformer en glucose. 
Quel est le plus gros consommateur de sucre dans notre organisme?
Le cerveau, plus gros consommateur de sucre

Alors que le cerveau ne représente que 2 % de notre poids, il utilise au repos 60 % du glucose de l’organisme!

La complexité et la durée d’une tâche mentale influencent notre consommation de glucose. Plus notre réflexion est intense et plus on a besoin de carburant ! Grâce à une technique d’imagerie cérébrale, l’activité cérébrale peut être analysée en fonction de l’utilisation du glucose. Plusieurs expériences ont prouvé qu’une activité cérébrale soutenue consommait beaucoup plus de glucose qu’au repos. D’autres études ont établi un constat : une alimentation riche en glucides favorise les processus d’acquisition des connaissances et de mémorisation. En effet, le cerveau ne peut utiliser aucune autre source d’énergie que le glucose. En son absence, il cesse immédiatement de fonctionner normalement et peut se détériorer rapidement. 

Mais alors....?

Ëtre bien dans sa peau et sa tête grâce à la luxopuncture psio réflexologie plantaire

Vous l’aurez compris, on en casse du sucre sur son dos. Tout est à mettre en relief, à la foi accusé comme le démon d’être la source de tout nos ennuis (diabète, prise de poids, obésité, absence de satiété, troubles compulsifs, dérèglements hormonaux…), il est aussi un élément vital au bon fonctionnement de notre organisme. 

Beaucoup de médias crient au scandale de la hausse de la consommation de sucre. Il semblerait pourtant que quelques points soient à mettre en relief. En effet, ils prennent souvent comme exemple les chiffres de vente de sucre et les assimilent à la consommation française. C’est une erreur. Qui n’a jamais jeté la dosette de sucre apportée en terrasse d’un restaurant ou d’un café (quel gaspis! en plus, ça fait monter le prix du sucre…)? Qui n’a jamais jeté de yaourts dont la date était dépassée (malheureusement….)?

Des études plus fines poussent à croire qu’en réalité la consommation de sucre est plutôt stable depuis une dizaine d’année en France. C’est le mode de vie qui a considérablement changé. On marche moins, on bouge moins, on se dépense moins…oui l’activité de nos pouces sur nos smartphones n’est pas consommatrice d’énergie suffisante… 😉

Aussi nos modes d’alimentation ne sont plus suffisament variés et on oublie bien souvent d’associer nos sucres à la présence de légumes dans nos assiettes ( Il faut dire, je vous l’avoue, que les légumes trouvés parfois en supermarché sont sans gout et sans intérêts…). Mais il existe tant de solution.

Attention pour autant !

40% de la population consommerait trop de sucre que les recommandations de l’OMS (retrouvez les ici)

Les soins proposés au cabinet comme la luxopuncture, associée parfois à la luminothérapie Psio, vont vous aider à réguler ces apports en sucre, à retrouver la satiété, à entamer un processus de réussite dans votre rééquilibrage alimentaire et votre perte de poids. Les troubles compulsifs, notamment liés à la consommation de sucre, vont disparaitre. Nous proposons un accompagnement de chaque instant. Notre engagement à vos côtés est total afin que votre réussite soit aussi notre fierté.

 

Pour prendre rendez vous pour un BILAN GRATUIT qui ne vous engage pas, c’est par ici. Nous vous rencontrerons avec plaisir.

 

Prenez soin de vous !

Praticienne Bien Être vous proposant la réflexologie plantaire, la luminothérapie et la luxopuncture. Le centre LuxoTerra et ses outils ont été pensés par et pour vous, afin de répondre le plus pertinemment possible à vos besoins et vous accompagner dans vos démarches bien être. Prenez soin de vous, Corinne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *